Les orgues de Saint-Loup mis à terre pour restauration

Vous l’aurez peut-être déjà appris par la presse ou la radio ; la restauration des grands orgues de l’église Saint-Loup a débuté ce 15 février 2020.

Le chantier se poursuivra en atelier, puis in situ, durant plus de deux ans, jusqu’en octobre 2022 où une semaine inaugurale célébrera la renaissance d’un instrument magnifique.

Lire la suite « Les orgues de Saint-Loup mis à terre pour restauration »

Le musée Gaumais : Sacristi! Ornements sacrés, sacrés ornements

Profitez des derniers jours pour aller visiter l’exposition « Sacristi! Ornements sacrés, sacrés ornements !  » au Musée Gaumais. Vu les circonstances sanitaires, l’exposition s’est fait sans vernissage mais est toujours visible au musée, sur le plateau des « Croyances » jusqu’au 8 novembre 2020, aux heures habituelles d’ouverture ou sur rendez-vous.

Cette exposition au titre insolite -Sacristi est un juron québecois dont l’allusion à la religion est claire – était prévue en mars et a ouvert finalement pendant l’été. Ce musée met un point d’honneur à réveiller les consciences sur l’urgence  l’urgence qu’il y a à prendre soin du patrimoine religieux que ce soit dans leur bulletin d’information ou dans leur exposition.

Lire la suite « Le musée Gaumais : Sacristi! Ornements sacrés, sacrés ornements »

Restauration du tabernacle et des deux statuettes « la Foi » et « la Charité » au cœur de l’église Saint Amand de Hamme-Mille – Opération lancée !

La Fabrique d’église, avec l’aide financière de la commune, a passé commande des travaux de restauration des deux statuettes et du tabernacle, respectivement à Fanny Cayron et à Isabel Bedós. Voici un retour en image sur ces projets de restauration.

Lire la suite « Restauration du tabernacle et des deux statuettes « la Foi » et « la Charité » au cœur de l’église Saint Amand de Hamme-Mille – Opération lancée ! »

Décoder les armoiries épiscopales ? Chapeau !

Depuis le XIVe siècle, les hommes responsables ecclésiastiques arborent de plus en plus régulièrement des armoiries, à l’instar des bourgeois et des artisans qui suivent la démocratisation progressive de cet usage auparavant nobiliaire. Les membres de la hiérarchie catholique se distinguent par une série d’éléments venant s’ajouter à l’écu : les ornements extérieurs. Ceux-ci se mêlent parfois à des ornements nobiliaires et il importe de différencier facilement les deux registres afin de pouvoir décrire le porteur des armoiries le plus facilement possible.

Lire la suite « Décoder les armoiries épiscopales ? Chapeau ! »

Eglise de Falmignoul dans le projet Eglise Halte Randonnée

En accord avec la commune de Dinant et sous l’impulsion du conseil de fabrique d’église, l’église de Falmignoul s’inscrit dans le projet « Eglise Halte Randonnée » qui vise à ouvrir aux visiteurs de passage diverses églises de la commune de Dinant et à y présenter le patrimoine culturel et humain de l’église et du village ainsi que le potentiel de promenades et les richesses naturelles de la région.

Lire la suite « Eglise de Falmignoul dans le projet Eglise Halte Randonnée »

Le plâtre : nouvel or blanc ?! Le vol du Sacré-Cœur d’Aubel et ses enseignements pour le patrimoine

 On ne les voit parfois plus, au détour de nos chemins, ces œuvres qui jadis rassuraient le passant ou jalonnaient les processions. Parmi les plus récentes, bon nombre sont en plâtre, matériau a priori moins convoité que le bois. Le Sacré-Cœur qui ornait l’espace public d’Aubel nous démontre la fausseté de ce point de vue. Ces statues sont souvent polychromes, aux teintes parfois criardes et font penser à des versions bon-marché de sculptures plus anciennes en bois. Il est vrai que le plâtre n’a pas la même noblesse que le matériau forestier aux yeux de nos contemporains, ni la même valeur matérielle, c’est un fait. Si on n’y prête plus guère attention dans les églises, on les voit souvent encore moins comme des œuvres dignes d’intérêt lorsqu’elles trônent en place publique.

Lire la suite « Le plâtre : nouvel or blanc ?! Le vol du Sacré-Cœur d’Aubel et ses enseignements pour le patrimoine »

LE MARBRE SAINTE-ANNE de la Collégiale de Dinant au Vatican

Les terrains paléozoïques, qui constituent une bonne partie du sous-solde la Wallonie, comportent toute une série de niveaux calcaires dont beaucoup ont été utilisés, à une époque ou à une autre, comme matériau de construction,marbre ou roche ornementale parfois largement exporté. La Belgique a donc produit des centaines de variétés différentes de marbres et était jusque vers le milieu du siècle passé, un des principaux producteurs mondiaux. La plupart de ces sites d’exploitations ont été abandonnés, tel est le cas de ceux du Marbre Sainte-Anne, d’autres sont encore exploités comme par exemple le Petit-granit. Ce matériau fut extrait à Maffle dans le passé. Il s’agit ici d’un extrait d’article d’Eric Groessens sur ce matériaux très souvent utilisé pour le pavement ou les autels de nos églises. 

Lire la suite « LE MARBRE SAINTE-ANNE de la Collégiale de Dinant au Vatican »

L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE (15 août)

Préface de la messe du 15 août

Aujourd’hui la Vierge Marie,

la Mère de Dieu,

est élevée dans la gloire du ciel :

Parfaite image de l’Eglise à venir,

aurore de l’Eglise triomphante,

elle guide et soutient l’espérance

de ton peuple en chemin.

Père, tu as préservé de la dégradation du tombeau

le corps qui avait porté ton propre Fils

et mis au monde l’auteur de la vie.

Lire la suite « L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE (15 août) »