Samedi 6 octobre 2018 : l’orfèvrerie liturgique

L’orfèvrerie liturgique constitue un des domaines les plus importants et les plus précieux du patrimoine conservé dans les églises. Dès le Haut Moyen Âge, l’Église a utilisé pour la célébration du culte eucharistique des vases prestigieux dont la noblesse de la matière l’élégance des formes et le symbolisme des images devaient être dignes de recevoir des Saintes Espèces. Au cours du temps, chaque paroisse s’est dotée d’une vaisselle précieuse, calices, ciboires, ostensoirs ou encensoirs, dont beaucoup sont encore utilisées aujourd’hui. Précieuses par nature, la vaisselle liturgique attise la convoitise et est facile à dérober. Les conditions de conservations et les mesures de sécurité posent un réel problème aux fabriques d’église.
La journée a abordé la question de l’orfèvrerie liturgique sous différents aspects. La matinée a été consacrée à l’histoire de ces objets, leur rôle dans la liturgie, leur contribution au faste et à la célébration. L’après-midi s’est penchée sur les problèmes pratiques. L’orfèvrerie a-t-elle encore sa place dans la liturgie actuellement ? Et si oui, comment conserver et protéger ces objets dans les églises qui sont moins fréquentées et moins surveillées qu’auparavant ?
Ce colloque marquant l’ouverture de la réflexion sur l’orfèvrerie liturgique est suivi d’une prochaine exposition itinérante prévue pour 2019.

Le programme de la journée

9h30 – Accueil

10h – Mot d’accueil par Mgr Rémy VANCOTTEM, Évêque de Namur, président du CIPAR.

Matinée sous la présidence d’Isabelle LECLERCQ, CIPAR

10h10 – Hélène CAMBIER, CIPAR : Les trésors d’église au Moyen Âge.

10h40 – Frédéric TIXIER, Université de Nancy : « Un joyeau d’or de maçonnerie, au milieu duquel i y a un cristal rond pour mettre Corpus Domini…». Genèse et usages de la monstrance eucharistique entre Moyen Âge et époque moderne (XIIIe-XVIIIe s.).

11h30 – Pause-café

11h45 – Christian PACCO, CIPAR : De l’or sur la table du Seigneur. Le débat sur les richesses du culte au Moyen Âge.

12h15 – Ralph DEKONINCK et Caroline HEERING, UCL : Détruire ou exalter. L’orfèvrerie liturgique vue à travers la peinture et la gravure des Temps modernes.

13h00 – Lunch

Après-midi sous la présidence de Ralph DEKONINCK, UCL, Département d’histoire de l’art

14h15 – Arnaud JOIN-LAMBERT, UCL, Faculté de théologie : La place des objets anciens dans la liturgie aujourd’hui. L’ambivalence d’un sacré devenu subjectif.

15h00 – Déborah LO MAURO, CIPAR, et Emmanuel JOLY, IRPA : Typologie et inventorisation des vases sacrés.

15h30 – Françoise URBAN, restauratrice indépendante : Identifier : la clé de toute intervention.

16h15 – Conclusions par Monsieur l’abbé Jean-Pierre LORETTE, vicaire épiscopal du diocèse de Tournai et administrateur du CIPAR.