Mission inventaires dans la commune de Chaudfontaine

Vitrail de l'église de Mehagne

Le 14 février 2020, l’équipe du CIPAR s’est rendue dans le diocèse de Liège à Embourg pour y donner une formation – inventaire destinée aux fabriques de la commune de Chaudfontaine. C’était également l’occasion de visiter l’église de la Vierge-des-Pauvre à Mehagne dont l’inventaire est intégralement terminé.

Une séance de formation – inventaire et un témoignage intéressant
Durant la matinée, une formation à l’inventaire était organisée pour les fabriques. Après avoir exposé le sens et l’intérêt des inventaires du mobilier religieux, l’équipe du CIPAR à communiqué les bonnes pratiques en matière de travail de terrain ainsi que des manipulations concrètes pour la prise en main de la base de données informatique. De plus, de la documentation prévue à cet effet a été distribuée aux participants.  À l’occasion de cette séance, le CIPAR avait invité Monsieur Lévêque, membre de la fabrique de la Vierge des Pauvres à Mehagne et auteur de l’inventaire de l’église dont elle a la gestion, à témoigner. L’inventaire étant intégralement terminé, il a pu partager son expérience avec les autres participants et répondre à leurs questions.

L’église de la Vierge des Pauvres à Mehagne : l’ouverture au service de l’accueil du public
Vue intérieure de l'église de MehagneL’après-midi a été consacrée à la visite de l’église de la Vierge des Pauvres afin de faire le point sur l’inventaire terminé. Accueillis par Monsieur Lévêque et Monsieur Dewez, l’équipe du CIPAR a pu découvrir un lieu accueillant et très bien entretenu.

Accolé à l’école Notre-Dame de Mehagne, le bâtiment religieux a été construit durant les années 1960 et il faisait anciennement office de chapelle scolaire. Élevé au rang d’église par l’évêque de Liège, l’édifice a bénéficié d’une nouvelle configuration de l’espace intérieur pour répondre aux besoins de la liturgie dans un cadre post-conciliaire. La fabrique a depuis lors également entamé de nouvelles réflexions afin d’ouvrir l’église aux visiteurs et concilier lieu de culte et endroit de repos et de recueillement.
Pour cela, il a fallu prévoir quelques nouveaux aménagements. Des travaux extérieurs étaient indispensables pour créer une nouvelle entrée (initialement, l’entrée était située côté cour de récréation de l’école) et construire un sentier bétonné pour permettre l’accès aux PMR (personnes à mobilité réduite).

La réunion des fabriques qui s’était tenue à Liège les 6 et 8 décembre 2018 a permis à la fabrique de Mehagne d’exploiter de nouvelles idées pour répondre à leur volonté d’ouverture. En effet, il avait été question ces jours-là de sécurisation et d’ouverture des églises. Lors de ces séances, quelques conseils avaient été communiqués pour rendre l’espace accueillant et sécurisé à la fois : musique de fond, permanences pour l’accueil, bon entretien d’ensemble, proposition d’activités culturelles, sécurisation des œuvres, etc. La fabrique prend depuis lors soin de mettre en application ces astuces et chaque visiteur est accueilli par un fond de musique classique. De plus, un coin lecture et une bibliothèque ont été mis en place  à l’entrée du bâtiment.

Vue intérieure de l'église            Bibliothèque de l'église de Mehagne

Parmi les œuvres à caractère patrimonial, le vitrail qui traite du thème des sources de Chaudfontaine a été bien sécurisé grâce à une vitre de protection, ce qui était nécessaire étant donné qu’il donne sur la cour de récréation de l’école adjointe. De plus, une brochure et des jeux sont mis à disposition des visiteurs pour découvrir de manière pédagogique le thème représenté et les étapes de la restauration de l’oeuvre.

Vitrail de l'église de Mehagne

De manière générale, les fabriciens ont pu optimiser l’espace et bénéficier de l’emplacement stratégique de l’église. À noter que la proximité de l’école permet une présence humaine récurrente et que par conséquent, la surveillance des alentours est pratiquement permanente.
L’église de la Vierge des Pauvres est sans nul doute une belle découverte et constitue une bonne motivation pour les autres fabriciens de la commune qui pourront bénéficier de leur aide et de leur soutien pour la réalisation des prochains inventaires et, qui sait, également ouvrir davantage les églises aux visiteurs curieux.

Intéressés par une formation inventaire ? 
Vous souhaitez recevoir une formation – inventaire et bénéficier de conseils de méthodologie et d’astuces efficace pour réaliser l’inventaire du patrimoine mobilier religieux ? N’hésitez pas à prendre contact avec le CIPAR qui se fera un plaisir de venir à votre rencontre.
Pour toute information, cliquez ici.

Maura Moriaux