Le CIPAR accueille une nouvelle collaboratrice

CIPAR_Vinciane Groessens

L’équipe du CIPAR s’agrandit et accueille une nouvelle collaboratrice, Vinciane Groessens, qui nous fait part de son parcours et de ses nouvelles fonctions au sein de l’asbl.

Vinciane GroessensNée en 1986 à Bruxelles, cette historienne de l’art diplômée de l’UCLouvain est issue d’une famille dévouée au Patrimoine. Elle a complété son parcours académique par une formation dédiée à la conservation et à la restauration du patrimoine culturel, tout en montrant un intérêt particulier pour les arts religieux. Son premier mémoire porte sur l’étude du Liber Chronicarum, l’un des premiers livres imprimés, ainsi que sur sa conservation. Son second mémoire concerne les pavements en terre cuite en Belgique et la problématique de leur conservation ; entre autres sur ceux des églises Sainte-Croix et Saint Jacques à Liège.
Après plusieurs expériences formatrices au sein des principaux organismes belges du patrimoine tels que l’Institut du Patrimoine wallon (actuel AWaP) et l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA), elle débute son parcours professionnel par une expérience enrichissante en contribuant au développement d’une structure scolaire.
Heureuse de retrouver ses premiers amours, Vinciane a rejoint l’équipe du CIPAR depuis le 15 mars 2020 en vue d’y occuper le poste de collaboratrice.