Les châsses, des objets au statut mouvant

Aujourd’hui, les grandes châsses de Wallonie sont classées et protégées comme patrimoine exceptionnel, tandis que l’évolution récente des pratiques liées aux processions semble attacher une grande importance aux châsses en tant qu’objets « originaux ». Tout ceci contribue à conférer aux châsses un caractère fixe et immuable qu’elles n’ont en réalité jamais eu.

Lire la suite « Les châsses, des objets au statut mouvant »

Les châsses conservées dans le Vicariat du Brabant wallon

L’histoire de la châsse de sainte Gertrude est  documentée par plusieurs textes d’archives. Elle a été commandée en 1272 par le chapitre de la collégiale Sainte-Gertrude aux orfèvres Colay de Douai et Jacquemon de Nivelles, sur base d’un projet conçu par Jakenez d’Anchin.

Lire la suite « Les châsses conservées dans le Vicariat du Brabant wallon »

Les châsses conservées dans le diocèse de Tournai

Pour cette période de vacances, nous vous proposons de découvrir quelques châsses reliquaires que les responsables d’église ont su valoriser en conciliant différents impératifs expliqués. Ces monuments sont accessibles au public. Focus dans cet article sur les châsses conservées dans des églises du diocèse de Tournai : la châsse de saint Symhorien, la châsse Notre-Dame de Tournai et la châsse de saint Eleuthère. 

Lire la suite « Les châsses conservées dans le diocèse de Tournai »

Les châsses conservées dans le diocèse de Liège

Chacune des châsses classées du diocèse de Liège vous est présentée individuellement. Quelques informations historiques, stylistiques, iconographiques et dévotionnelles sont couplées aux informations pratiques afin de les découvrir de vos propres yeux. 

Lire la suite « Les châsses conservées dans le diocèse de Liège »

La châsse conservée dans le diocèse de Namur

Classée le 25 mai 2021, la châsse de sainte Begge d’Andenne est la dernière des grandes châsses classées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, et aussi la plus tardive de la série (réalisée aux 16e et 17e siècles). Restée dans l’ombre des grandes châsses plus anciennes, elle est beaucoup moins connue et beaucoup moins étudiée que les autres (à l’image de toute l’orfèvrerie religieuse de la Renaissance et des Temps modernes, qui a de manière générale peu retenu l’attention des musées et de la recherche académique). 

Lire la suite « La châsse conservée dans le diocèse de Namur »

Le centre interdiocésain du patrimoine et des arts religieux (CIPAR) a trois ans !

Au cœur d’un monde qui bouge, l’Église réfléchit depuis quelques années à son rôle face à la conservation du patrimoine religieux et à l’importance de celui-ci dans son engagement sociétal d’aujourd’hui. Historiquement et après Vatican ll, elle a souvent mis de côté une partie de son patrimoine. Alors qu’elle a suscité de tout temps des créations sublimes, elle s’est peu souciée de les préserver lorsque celles-ci avaient perdu leur fonction.

Lire la suite « Le centre interdiocésain du patrimoine et des arts religieux (CIPAR) a trois ans ! »

Exposition : Plis de l’invisible

Caroline Chariot-Dayez expose pour le moment une vingtaine de peintures à l’huile à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles jusqu’au 11 juillet 2021. Cette artiste belge peint des plis grâce à un jeu d’ombre et de lumière. Le parcours invite le visiteur à admirer des œuvres au départ assez sombres, dont une piéta puis de plus en plus emplies de joie.  Si vous passez par la capitale, ne ratez pas cette exposition!

Lire la suite « Exposition : Plis de l’invisible »

Le retour de saint Georges : le retable de renommée mondiale retrouve tout son sens

Bruxelles, 23 avril 2021, jour de la Saint Georges. Après trois années de recherche et de restauration, le célèbre retable de saint Georges (1493) de Jan II Borman resplendit de nouveau au Musée Art & Histoire (MRAH). L’étude interdisciplinaire, menée en collaboration avec l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA), a conduit à des découvertes inattendues et a permis d’élucider des mystères séculaires. Ainsi, après près de deux siècles, les groupes de statuettes magnifiquement sculptées ont retrouvé leur emplacement d’origine dans ce chef-d’œuvre monumental, qui a également été soigneusement restauré. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin (Fonds René et Karin Jonckheere). Lire la suite « Le retour de saint Georges : le retable de renommée mondiale retrouve tout son sens »

Conférence : des matériaux qui font de Saint-Loup un édifice unique

L’actuelle église Saint-Loup se démarque de la plupart des édifices contemporains des anciens Pays-Bas méridionaux, tant dans son enveloppe extérieure que dans son volume intérieur. Le choix des matériaux (pierres bleues, pierres blanches et surtout marbres variés) et leur mise en œuvre participent à cette singularité, que met en évidence notamment la comparaison avec d’autres constructions attribuées à Pierre Huyssens, comme Saint-Charles Borromée à Anvers et Sainte-Walburge à Bruges. Pour en savoir plus, venez à la conférence sur le sujet !

Lire la suite « Conférence : des matériaux qui font de Saint-Loup un édifice unique »

CIPAR - Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux