Religion-Apaisement-Division: une exposition interpellante à PARCUM

L’aspiration à la paix est le fondement de presque toutes les religions. Et pourtant, d’innombrables guerres se déroulent au nom de Dieu. La religion réconcilie, mais en même temps elle peut apporter la guerre.

L’exposition proposée au PARCUM à l’occasion du centenaire de l’armistice invite le visiteur à réfléchir aux relations ambiguës que les religions ont de tout temps entretenues avec la guerre et la paix.
Bien que la Première Guerre mondiale n’ait pas été motivée par un conflit religieux, la religion n’en n’a jamais été très éloignée. Dans les deux camps, les soldats priaient un même Dieu. Ces hommes désespérés, dans leur attente sans fin dans la boue des tranchées, ont cherché dans leur foi un réconfort salutaire.

Quel est le sens de la religion dans les conflits, hier et aujourd’hui ? Comment peut-elle susciter la réconciliation ? Peut-on se battre au nom de Dieu ? Et quelle influence les croyances et la spiritualité ont-ils eu sur les arts ? L’exposition n’offre pas de réponses toutes faites, mais doit permettre de réfléchir au rôle que peuvent jouer la religion et la philosophie dans la société diversifiée d’aujourd’hui.

L’exposition présente des pièces historiques provenant de nombreux musées et de collections religieuses. Ces objets sont confrontés à des œuvres d’artistes contemporains, Yael Bartana , Michael Rakowitz et Wael Shawky, qui ont le talent d’émoustiller l’esprit critique du visiteur.

Christian Pacco

Exposition accessible du 08.11.2018 au 10.03.2019 du mardi au dimanche de 10h à 17h.
Fermé le lundi et les jours fériés.
Billets : 10 €, 12-18 ans, € 5 et gratuit pour les – 12 ans
Audioguide inclus dans le prix du billet. Disponible en NL, FR et EN.
Des visites guidées sont possibles pour des groupes de 20 personnes maximum par guide.
PARCUM, Abdij van Park 7, 3001 Heverlee
+32 (0)16 40 01 51, info@parcum.be

Site du Musée PARCUM