Restauration du tabernacle et des deux statuettes « la Foi » et « la Charité » au cœur de l’église Saint Amand de Hamme-Mille – Opération lancée !

Isabel Bedós en action

La Fabrique d’église, avec l’aide financière de la commune, a passé commande des travaux de restauration des deux statuettes et du tabernacle, respectivement à Fanny Cayron et à Isabel Bedós. Voici un retour en image sur ces projets de restauration.

Grâce à votre générosité conjuguée à l’appui de la paroisse, du Vicariat du Brabant wallon, de Domus Dei et de la Commune, le budget annoncé de 10.000,00 €  a pu être rassemblé !

Les deux commandes ont été passées par la Fabrique d’église à la fin du mois de mai et les travaux de restauration ont été lancés.

Précaution pour le transport                les deux statuettes déposées à l’atelier de Fanny Cayron 

Photo 1 : les précautions pour le transport      Photo 2 : les deux statuettes déposées à l’atelier de Fanny Cayron 

Le mercredi 3 juin dernier, Francis Lemaire et moi-même avons amené les deux statuettes à Namur à l’atelier de Fanny Cayron. Selon les estimations de la restauratrice Fanny Cayron, prenant en compte le contexte actuel particulier, le travail pourrait sans doute être achevé pour la fin de l’année. Les statues y ont été soumises directement au traitement d’anoxie afin de les débarrasser d’éventuels insectes xylophages avant d’être restaurées dans les prochains mois.

 

la salle dédiée au traitement d’anoxie auquel sont actuellement soumises les deux statuettes

Photo 3 : la salle dédiée au traitement d’anoxie auquel sont actuellement soumises les deux statuettes

L’autre restauratrice, Isabel Bedós, mandatée pour l’opération sur le tabernacle  à Hamme-Mille a commencé son travail de nettoyage et de restauration dans l’église dès le mardi 9 juin et y revient régulièrement.

premier effet du début de nettoyage                    Isabel Bedós en action         

Photo 4 : Première phase du début de nettoyage                           Photos 5 et 6 : Isabel Bedós en action

L’ensemble des opérations devrait prendre plusieurs mois et nous vous tiendrons au courant de son avancement !

Merci de tout cœur à celles et ceux qui ont contribué personnellement et rendu possible cette restauration d’un petit patrimoine hamme-millois!

Jean-Luc Lecluse

L’équipe du CIPAR remercie chaleureusement Laurent Temmerman, Vicariat pour la Gestion du Temporel, Brabant Wallon pour le partage de ces informations.