Le CIPAR accueille une nouvelle collaboratrice

En ce début d’année 2021, l’équipe du CIPAR s’est, une fois encore, agrandie et accueille une nouvelle collaboratrice, Elise Philippe. Découvrons en quelques lignes son parcours et ses nouvelles fonctions au sein de l’asbl.

Logo CIPAR_RosaceNée en 1997 à Boussu, cette jeune historienne de l’art est diplômée de l’UCLouvain d’un master en art de la Renaissance et de l’âge baroque. Elle a développé tout au long de son parcours universitaire un intérêt prononcé pour l’art religieux, qui mêle intérêt stylistique, influence théologique et usage liturgique, tout en s’intéressant également à la sculpture et l’art baroque des anciens Pays-Bas. Cette orientation s’est concrétisée par la réalisation d’un mémoire portant sur l’étude des monuments funéraires baroques des Pays-Bas méridionaux et de la Principauté de Liège (1620-1730).

Après une première expérience professionnelle formatrice au sein du Centre d’Histoire et d’Art Sacré en Hainaut (CHASHa) et du service Art, Culture et Foi (ACF) de l’Evêché de Tournai, Elise a rejoint à mi-temps l’équipe du CIPAR le 18 janvier 2021. Notre nouvelle collaboratrice, qui sera attachée à des missions polyvalentes, est très heureuse de pouvoir continuer à s’impliquer dans la gestion du patrimoine religieux wallon.

Elise Philippe