Une exposition CIPAR : l’occasion d’ouvrir son église

Le CIPAR, depuis sa création, a mis en place trois expositions thématiques. Leur objectif est de valoriser le patrimoine religieux. Ces expositions, sous forme de 16 panneaux, sont conçues pour être itinérantes dans les quatre diocèses francophones. Elles sont disponibles gratuitement à la demande des fabriques d’église auprès des différents services patrimoine des évêchés. N’hésitez plus pour en accueillir une dans votre lieu de culte !

Vêtements Sacrés – Sacrés Vêtements

La première exposition proposée concerne le patrimoine textile des églises. Cette exposition décrit l’usage des principaux vêtements liturgiques, leur fonction et leur histoire. Leurs couleurs, leur décor et leur iconographie sont expliqués ainsi que leur rôle dans la liturgie. Des conseils de bonne conservation terminent l’itinéraire.
Cela permet donc à vos visiteurs de mieux appréhender le vocabulaire spécifique : une chasuble n’est pas une dalmatique. Également de comprendre le code des couleurs : pourquoi le prêtre porte-t-il une chasuble violette pendant le carême et pas une verte ? 

Cette exposition a été conçue conjointement par l’asbl et les membres du projet Ornamenta Sacra (UCL/IRPA/KUL), avec l’aide des étudiants de master en histoire de l’art de l’UCL.

Affiche expo textiles

D’or et d’argent – orfèvrerie et liturgie

L’exposition D’or et d’argent décrit les principaux objets en métal rencontrés dans les églises, l’évolution de leur rôle dans le cadre de la liturgie, l’évolution formelle, les matériaux, les techniques et les décors. Des conseils de conservation préventive et d’entretien des métaux clôturent l’itinéraire.

Cela souhaite répondre à des questions telles que : Comment distinguer un calice d’un ciboire ? Tous les objets orfévrés sont-ils en argent et en or ? Comment entretenir correctement le métal ? 

L’exposition a été réalisée en partenariat avec les membres du projet Ornamenta Sacra (UCLouvain/IRPA/KULeuven).

affiche expo orfèvrerie

Saint, saints, sains : sens et conservation de la sculpture religieuse en bois

L’exposition Saint, saints, sains : sens et conservation de la sculpture religieuse en bois permet entre autres d’identifier les différents types de saints et les légendes qui y sont liées, leurs rôles dans la vie quotidienne de nos ancêtres et la dévotion qu’on leur vouait. Bien sûr, l’exposition traite également de la conservation de la sculpture en bois.

affiche expo statue en bois

Informations pratiques

Vous souhaitez accueillir une exposition dans votre église ? Envoyez un e-mail à info@cipar.be ou téléphonez au 0498.35.18.16. Vous pouvez également la demander au service patrimoine de votre diocèse. La mise à disposition de l’exposition est gratuite.

Lien sur le site : https://cipar.be/expositions-cipar/

Vinciane Groessens

Les vitraux du chœur de l’église Saint-Géry à Marche-lez-Ecaussines

En 1802, Pierre Trine et son fils, du Roeulx, réparent les « vitres » de l’église. En 1931, l’abbé Gailly, acheva de restaurer les fenêtres endommagées en les insérant dans des meneaux dessinant des arabesques, mais les vitres restaient quelconques. Grâce à la générosité des curés de Marche et des paroissiens, des vitraux ornent depuis 1945 le chœur de l’église, classé par la Commission Royal des Monuments et Site. Ces vitraux d’art sont sortis des ateliers de l’artiste et peintre-verrier Crickx, de Bruxelles. Voyons ces quatre vitraux en détail (de gauche à droite).

Lire la suite « Les vitraux du chœur de l’église Saint-Géry à Marche-lez-Ecaussines »

A la rencontre du président de la fabrique d’église Saint-Martin de Merbes le Château

Dans notre série “coup de cœur du CIPAR”, Monsieur René-Michel de Looz, président d’une fabrique d’église très engagée dans le diocèse de Tournai, s’est prêté au jeu en répondant à nos questions sur sa mission. Voici son témoignage.

Lire la suite « A la rencontre du président de la fabrique d’église Saint-Martin de Merbes le Château »

EXPOSITION Vêtements sacrés, sacrés vêtements

L’exposition va voyager à l’église Saint-Pierre à Lessines à partir de mai pendant 4 mois avec plusieurs manifestations pour la commémoration de l’église.

Une chasuble n’est pas une dalmatique. Pourquoi le prêtre porte-t-il une chasuble violette pendant le carême et pas une verte ? Ces réponses et beaucoup d’autres encore, vous les obtiendrez en visitant l’exposition intitulée « Vêtements sacrés, Sacrés vêtements ».
Le CIPAR propose dans les quatre diocèses francophones une exposition didactique, itinérante, sur le thème des textiles liturgiques. En seize panneaux, cette exposition décrit l’usage des principaux vêtements liturgiques, leur fonction et leur histoire. Leurs couleurs, leur décor et leur iconographie sont expliqués ainsi que leur rôle dans la liturgie. Des conseils de bonne conservation terminent l’itinéraire.
L’exposition s’inscrit dans l’ »Année Textiles 2018″ du CIPAR et elle a a été conçue conjointement par l’asbl et les membres du projet Ornamenta Sacra (UCL/IRPA/KUL), avec l’aide des étudiants de master en histoire de l’art de l’UCL.

Saint, saints, sains : sens et conservation de la sculpture religieuse en bois à la Basilique Notre-Dame du Bon Secours

affiche expoA partir du 17 avril, la Basilique Notre-Dame de Bonne-Espérance, accueillera l’exposition Saint, saints, sains : sens et conservation de la sculpture religieuse en bois du CIPAR en parallèle à l’exposition du CHASHa sur les Vierge en bois.

L’exposition Saint, saints, sains : sens et conservation de la sculpture religieuse en bois est déclinée en seize panneaux et permet entre autres d’identifier les différents types de saints et les légendes qui y sont liées, leurs rôles dans la vie quotidienne de nos ancêtres et la dévotion qu’on leur vouait. Bien sûr, l’exposition traite également de la conservation de la sculpture en bois.

Notice historique sur la paroisse Saint-Géry à Marche-lez-Ecaussinnes (suite)

Nous continuons notre description de l’église de Marche-lez-Ecaussinnes. Après nous être attardés aux fonts baptismaux et au clocher, nous avons parcouru les nefs centrales et latérales ainsi que le transept et ses chapelles. Nous nous arrêtons à présent au chœur.

Lire la suite « Notice historique sur la paroisse Saint-Géry à Marche-lez-Ecaussinnes (suite) »

De chair et de bois, Vierges à l’Enfant en Hainaut, une nouvelle thématique pour la prochaine exposition du CHASHa

« On ne compte plus les statues disparues et les chapelles abandonnées au cours des quatre dernières décennies. L’indifférence, l’abandon de beaucoup de traditions pieuses ont fait plus de ravages dans notre patrimoine, que le Réforme et la Révolution ». Tels étaient les mots d’introduction rédigés par Josée Mambour dans son ouvrage La Vierge à l’Enfant dans la sculpture en Hainaut, paru en deux volumes en 1981. Ce constat, fort heureusement pour le patrimoine en question, se doit d’être nuancé et actualisé au vu des initiatives entreprises depuis lors. Quatre décennies plus tard, on peut en effet compter sur l’expertise de diverses institutions, établies de longue date comme l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA), ou plus récemment fondées comme le Centre d’Histoire et d’Art Sacré en Hainaut (CHASHa asbl) et le CIPAR (Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux). Lire la suite « De chair et de bois, Vierges à l’Enfant en Hainaut, une nouvelle thématique pour la prochaine exposition du CHASHa »

Icône byzantine récemment classée

Une Icône byzantine en mosaïque et son coffret gothique conservés à la Collégiale Saint-Pierre et Saint-Paul à Chimay ont été classés par la Fédération Wallonie-Bruxelles le 4 octobre 2021. Apprenons-en plus sur cette pièce d’exception.

Lire la suite « Icône byzantine récemment classée »

Troisième rencontre des églises à Trésor(s) au Musée du Chapitre à Soignies

Le 11 février dernier, le réseau « églises à Trésor(s) » s’est réuni pour la troisième fois au Musée du Chapitre à Soignies. Retour sur cette rencontre conviviale qui a rassemblé les gestionnaires des grands trésors d’églises de Wallonie. Lire la suite « Troisième rencontre des églises à Trésor(s) au Musée du Chapitre à Soignies »

Notice historique sur la paroisse Saint-Géry à Marche-lez-Ecaussinnes

Cette modeste notice n’a pas la prétention de faire l’histoire religieuse du village mais de mettre à la portée de tous un certain nombre d’éléments susceptibles d’intéresser ceux qui habitent Marche ou qui visitent le village.

Lire la suite « Notice historique sur la paroisse Saint-Géry à Marche-lez-Ecaussinnes »

CIPAR - Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux