Une tapisserie à la recherche de son église d’origine

Généralement, nous vous annonçons des faits de vandalisme ou de vol. Pour une fois, il s’agit d’une bonne nouvelle mais aussi d’un début d’enquête qui risque d’être longue et complexe. Une femme souhaiterait restituer une tapisserie à une église de Belgique.
L’Institut Royal de Patrimoine Artistique (IRPA) nous a fait part d’une demande de la petite-fille d’un soldat allemand du nom de Hermann Hein (1875-1956), qui, au cours de la Première Guerre mondiale, aurait « emporté » d’une église de village belge le morceau de tapisserie dont la photo partielle est reprise ci-dessous. Cette dame de 85 ans souhaiterait rendre la tapisserie en question à son propriétaire légitime….
Les restitutions vers la Belgique sont très rares. Nous ne savons pas s’il s’agit d’une église en Flandre ou en Wallonie.
tapisserie_recherche_restitution
Partie de la tapisserie.
Si vous avez des informations sur cette tapisserie, n’hésitez pas à nous contacter : info@cipar.be
Vinciane Groessens
CIPAR - Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux