Rénovation de l’église Saint-Antoine l’Ermite de Thimister

L’église paroissiale dédiée à Saint-Antoine l’Ermite à Thimister, édifice baroque situé au cœur du village, a fêté ses 400 ans en septembre dernier. Elle a été entièrement rénovée cette année après des travaux qui ont débuté en 2019.

eglise_thimister
Tour de l’église de Thimister (© https://www.thimister-clermont.be/).

Dès le milieu du XVème siècle, une chapelle est érigée à l’emplacement de l’église actuelle de Thimister. Au début des années 1600, une première église, comportant une tour et une nef, la remplace. Très vite, Le curé Bernard de Harzé constate que son église devient trop petite pour accueillir tous les fidèles. Il fait démolir cette première église et édifie de 1618 à 1621 une nouvelle église de style baroque qui compte cette fois trois nefs. La tour de l’église primitive est conservée. L’église sera consacrée le 21 septembre 1620, le jour de la fête de saint Mathieu.

Des nombreuses modifications seront apportées à cette église au cours des siècles. Une des plus remarquables au niveau architectural est la décoration de style Régence de la voûte centrale et des voûtes latérales. Celle-ci est réalisée en 1744 par trois stucateurs italiens dont la postérité n’a malheureusement pas conservé leurs noms. La nef centrale est recouverte de moulures en staff et en stuc, sur toute sa longueur.

 

décoration_plafond_thimister
Décoration de style Régence de la voûte centrale et des voûtes latérales. (©Hannecart)

Les motifs entre deux travées sont chaque fois différents. Les nefs latérales sont décorées par des moulures disposées en ogives et par quelques stucages. L’effet d’ensemble est saisissant. Plusieurs spécialistes ayant vu cette œuvre, ont estimé que ce travail est superbe.

eglise_thimister_wikipedia
L’église paroissiale dédiée à Saint-Antoine l’Ermite (© Wikipédia).

Aux alentours des années 2015, il fallut se rendre à l’évidence. En effet, la toiture de l’église, rénovée plus d’un demi- siècle auparavant, commençait à fuir. L’eau s’infiltrait dans la voûte, ce qui provoqua finalement des effondrements en certaines endroits (principalement au voisinage de la tour). La commune, propriétaire de l’édifice, décida de le rénover à la demande de la fabrique d’église et en étroite collaboration avec celle-ci.

Les travaux commencent en septembre 2019. La charpente est renforcée et une nouvelle couverture en ardoise est réalisée. La voûte centrale était reliée à ses extrémités à la charpente. Comme certaines de ces liaisons se laissaient aller, celles-ci sont renforcées.

Un échafaudage impressionnant est installé dans la nef principale afin de permettre aux artisans de s’atteler à la restauration des motifs recouvrant les voûtes de la nef centrale et des nefs latérales.

echafaudage_travaux_eglise_thimister
Les échafaudages impressionnants installés dans la nef principale. Photo (capture de vidéo http://www.vivreici.be/).

 

Il n’était pas question de moderniser mais bien de reconstituer la décoration à l’identique. Chaque moulure est inspectée. Une empreinte des moulures endommagées est réalisée puis celles-ci sont démontées. Chaque empreinte est ensuite retravaillée en atelier avant d’être remise en place. Les artisans ont utilisé des techniques traditionnelles (couleurs respirantes, fibres végétales, …) et des techniques modernes (scan 3D, scan de couleur, …) afin de s’approcher au maximum de l’œuvre originale.

confessionnaux_église_thimister
Eglise après la rénovation. Confessionnaux. Photo (capture de vidéo http://www.vivreici.be/).

Les murs et la voûte de l’église sont ensuite nettoyés, poncés et peints. La couleur est apposée au pistolet plutôt qu’au pinceau afin d’éviter de boucher certains orifices présents dans la décoration. Le travail des couleurs est assez subtil. Les futures dorures sont par exemple encadrées d’un fin trait rouge. Ce trait est imperceptible du bas.  Pour le blanc, ce n’est pas un blanc clinique mais un blanc un peu particulier qui fut apposé afin que l’ensemble soit un peu plus coloré.

Les circuits électriques sont eux aussi rénovés. Un nouvel éclairage moderne assez minimaliste est installé. Celui-ci éclaire en même temps l’intérieur de l’église et la voûte afin que cette dernière soit bien mise en valeur.

 

Après 20 mois de travaux, l’église de Thimister est à nouveau réouverte au public depuis la messe célébrée le 4 avril 2021, jour de la fête de Pâques.

Bon 400ème anniversaire !

Louis Hannecart, trésorier de la Fabrique.