Le CIPAR, nouveau membre du Bouclier Bleu belge !

Il y a quelques semaines, le CIPAR a rejoint le réseau du Bouclier Bleu belge. Il s’agit là d’une belle opportunité pour renforcer les relations entre professionnels du milieu de la conservation du patrimoine. Mais quel est ce réseau et comment se fait-il que notre équipe l’ait rejoint ?

Logo Blue Shild Belgium

Le Bouclier Bleu, la « Croix-Rouge » pour le patrimoine

Le Bouclier Bleu est un organisme international qui s’engage pour la protection du patrimoine culturel et naturel. Il a été créé en 1996 par les quatre organisations non gouvernementales de l’UNESCO pour le patrimoine culturel :

Le comité belge de l’organisme, que le CIPAR a récemment intégré, a été créé en 2000 et il constitue l’un des comités nationaux du Blue Shield International

Ses objectifs sont les suivants (décrits dans l’article 3 des statuts du Moniteur Belge du 9 décembre 2004) :

  • Parer par toutes mesures appropriées aux catastrophes, tant naturelles qu’humaines, qui menacent le patrimoine culturel mobilier et immobilier ;
  • Intervenir par le biais d’actions professionnelles dès lors que ces catastrophes se produisent.

Le Bouclier Bleu a donc pour mission concrète de fournir l’information et l’aide pratique pour prévenir des calamités auxquelles le patrimoine culturel est exposé sur le territoire national, ainsi que de réparer les dégradations provoquées par celles-ci. Le réseau intervient en cas de :  

  • Sinistres (inondation, tempête, tremblement de terre, éboulement, …) ;
  • Catastrophes (explosion, feu, dégât des eaux, vandalisme, accident nucléaire, …) ;
  • Conflits armés internes ou internationaux.

Il se constitue d’experts et de professionnels du milieu de la conservation patrimoniale et il s’impose comme une véritable plateforme de réflexion, capable de fournir des aides concrètes quand le patrimoine est en danger.

deux membres du Bouclier Bleu nous aidant sur site pour évaluer l’étendue des dégâts dans l’église de Prayon, le 27 août 2021.
Photo 1 : deux membres du Bouclier Bleu nous aidant sur site pour évaluer l’étendue des dégâts dans l’église de Prayon, le 27 août 2021.

Protéger le patrimoine en cas de situations d’urgence 

En juillet dernier, notre pays avait été lourdement touché par les inondations, impactant le patrimoine et notamment des églises paroissiales. Dans ce cadre, le CIPAR a été épaulé par le Bouclier Bleu pour assurer la gestion de cette crise. En effet, le réseau a pu mettre à disposition l’expertise de ses membres pour aider notre équipe dans l’établissement des constats d’état, la mise à disposition de matériel (masques, gants, …) et le soutien lors de l’opération d’évacuation d’œuvres d’art issues de l’église de Fraipont.

textiles liturgiques et documents d’archive en cours de séchage dans l’église de Fraipont, le 24 septembre 2021.
Photo 2 : textiles liturgiques et documents d’archive en cours de séchage dans l’église de Fraipont, le 24 septembre 2021.

Ces premiers contacts ont été renforcés et poursuivis lors de la préparation du prochain projet du CIPAR, portant sur la sécurisation des églises (à découvrir très bientôt !).

Ces synergies ont permis de mettre en évidence l’importance des collaborations et par conséquent, le CIPAR a souhaité renforcer les rangs du Bouclier Bleu en l’intégrant.

Concrètement, cela permettra d’assurer de manière pérenne le travail collaboratif entre les deux associations en matière de sécurisation des édifices religieux contre les calamités.   

Maura Moriaux

CIPAR - Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux