Conservation

Véritable boite à outils en matière de conservation préventive, le CIPAR déploie des actions sur le terrain et met à disposition des ressources relatives aux bons gestes à entreprendre en matière de conservation du patrimoine mobilier religieux.

Le CIPAR conseille les responsables paroissiaux sur la bonne conservation de leurs objets de culte et objets d’art dans des domaines spécifiques. L’accent est mis sur les possibilités de conservation in situ en prenant en compte tous les facteurs d’environnement et de sécurité.

Les différents aspects du mobilier font l’objets d’une réflexion qui s’articule autour de plusieurs actions : organisation de colloques scientifiques qui définissent des programmes d’action, réalisation d’ expositions itinérantes qui sensibilisent les acteurs locaux et édition de brochures qui précisent les bonnes pratiques dans chaque secteur en particulier.

Les publications suivantes ont été transmises à toutes les fabriques d’église. Elles sont disponibles au CIPAR ou téléchargeables en lignes :

  • La conservation des textiles liturgiques dans les églises. 2018.
  • L’orfèvrerie liturgique, Sens, histoire et conservation. 2019.
  • La conservation des sculptures en bois dans les églises paroissiales. 2020.

La prochaine réflexion portera sur la protection et la conservation des vitraux.

D’autre part, le CIPAR encourage la constitution de dépôts diocésains pour la conservation des objets qui ne peuvent être gardés in situ. Il favorise également les dépôts dans des collégiales ou églises patrimoniales avec possibilité de mise en valeur du patrimoine.

Chasuble violon