Les fêtes pascales et la fraternité universelle

La liturgie chrétienne, tant en Orient qu’en Occident, culmine chaque année dans les fêtes pascales qui célèbrent la mise à mort du Christ pour l’humanité tout entière et sa résurrection, réponse de Dieu à son Fils, le Serviteur fidèle. C’est dans ces fêtes que se dessine l’identité chrétienne et que s’enracine la « fraternité universelle », mise en valeur par le pape François dans son encyclique Fratelli tutti (« Tous frères ») de 2020 et dans son récent voyage pastoral en Irak (5-8 mars 2021).

Lire la suite « Les fêtes pascales et la fraternité universelle »

Focus sur une église : Saint-Georges de Villers-lez-Heest

Parmi les trésors architecturaux que comporte notre diocèse de Namur, il en est un qui ne demande qu’à être découvert : il s’agit de l’église Saint-Georges de Villers-lez-Heest, voisine du château de Pitteurs de Budingen (XVIIIe siècle, style classique). Attardons-nous plus avant à ce joyau de style ogival anglo-saxon, particulièrement remarquable.

Lire la suite « Focus sur une église : Saint-Georges de Villers-lez-Heest »

Publication : « Van Eyck.  Une révolution optique » : Le  livre  de  l’exposition de Gand (2020) 

C’est non seulement le Retable de l’Agneau Mystique, véritable Somme théologique en images, qui était au cœur de l’exposition de Gand, mais l’œuvre totale des frères Van Eyck, à la rencontre de leurs contemporains et successeurs, principalement les peintres, les enlumineurs et occasionnellement les sculpteurs. Le présent volume, publié à cette occasion en plusieurs langues, fait le point sur la restauration en cours de l’Agneau Mystique depuis 2012 et sur les recherches les plus récentes au plan historique et artistique et aussi au plan de la physique et de la chimie. L’œuvre a traversé les siècles ; elle a échappé à la « furie iconoclaste », à la révolution, aux deux guerres mondiales et à la convoitise des grands. 

Lire la suite « Publication : « Van Eyck.  Une révolution optique » : Le  livre  de  l’exposition de Gand (2020) « 

Colloque : Redécouverte ou survie? La présence de l’icône en Occident du XVe siècle à nos jours

Le Colloque en ligne du Palais des BOZAR (Bruxelles), organisé par le GEMCA (« Groupe d’analyse culturelle de la première modernité ») de l’UCLouvain, le 11 décembre 2020, s’est donné pour tâche d’étudier les nombreux contacts entre la peinture occidentale et l’icône orientale, et la survie de cette dernière en Occident. Il a été introduit par Ralph Dekoninck et Ingrid Falque. La réflexion de cette journée érudite a embrassé les six derniers siècles ; elle a aussi évoqué la question du début du troisième millénaire, marqué par un certain engouement pour l’icône et par une série de « réinventions » et de « détournements » parfois surprenants. 

Lire la suite « Colloque : Redécouverte ou survie? La présence de l’icône en Occident du XVe siècle à nos jours »

Collégiale d’Andenne : retour sur l’inventaire du patrimoine et sur les premiers traitements de conservation

Vaste chantier pour la fabrique et le conservateur de la collégiale Sainte-Begge d’Andenne  : la mise à jour de l’inventaire du patrimoine mobilier. En cours depuis 2 ans, l’inventaire est maintenant quasiment terminé. Cet inventaire complet permet de faire le bilan de l’état de conservation des œuvres et de mieux planifier les actions futures. Objectif en ligne de mire : la revalorisation du trésor de la collégiale.

Lire la suite « Collégiale d’Andenne : retour sur l’inventaire du patrimoine et sur les premiers traitements de conservation »

Noël et le « Prince de la Paix » (Is. 9, 5)

N’y aura-t-il « pas de Noël en 2020 »? L’Abbé Haquin nous partage le fruit de ses réflexions sur cette période de confinement et d’avant Noël. Il nourrit sa pensée en analysant des tableaux de grands maîtres et de crèches des quatre coins du monde.

Lire la suite « Noël et le « Prince de la Paix » (Is. 9, 5) »

Restauration d’une œuvre majeure «Le rachat des captifs par les trinitaires »

La restauratrice Inge Noppe a été chargée de la restauration d’une peinture à l’huile sur toile conservée à la collégiale Notre-Dame de Dinant. Selon la fiche de l’I.R.P.A. elle serait datée du XVIIe siècle. Ce tableau nous raconte un épisode du rachat des captifs par les Trinitaires. L’œuvre d’un auteur inconnu présentait un relâchement très important. La toile ne tenait plus assez bien sur le châssis. La peinture était fort noircie. 

Lire la suite « Restauration d’une œuvre majeure «Le rachat des captifs par les trinitaires » »

Restauration : deux tableaux à l’église de Dave

Le vendredi 2 octobre dernier, deux tableaux ont rejoint leur place dans les autels de l’église classée de Dave (Namur), après avoir passé onze mois dans l’atelier de restauration de Julie Timmermans. Elle a retiré les couches de vernis jaunies et obscurcies et a renforcé le support des tableaux pour qu’ils puissent encore être conservés de nombreuses années. Voici les étapes de son travail de restauration pour redonner aux œuvres leur éclat d’origine.

Lire la suite « Restauration : deux tableaux à l’église de Dave »

La Fête de Toussaint : le sens de nos jours

Peut-on faire la fête alors que certains d’entre nous sont emmenés dans les hôpitaux, atteints gravement par le Covid, et que d’autres sentent que la vie les quitte, alors qu’ils ont encore bien des projets non réalisés ? En ouvrant le journal de ce 15 octobre, je lis ce qu’a décidé de faire le violoncelliste Sevak Avanesyan, belge d’origine arménienne. Sans invitation, il a décidé d’aller jouer de son instrument à Chouchi, dans le Haut-Karabakh, en trois lieux symboliques, la Cathédrale endommagée par deux frappes attribuées aux forces azéries, la Mosquée et le Centre culturel. Déjà en 1992, un violoniste avait joué dans les décombres de la bibliothèque de Sarajevo, et le 11 novembre 1989, Rostropovich l’avait fait devant le mur de Berlin en voie de démolition. La musique de ces artistes est une parole d’espérance et de résilience, car la vie sera plus forte que la mort ! Alors que les armes divisent, le langage universel de la musique réunit.

Lire la suite « La Fête de Toussaint : le sens de nos jours »

Trésors d’églises, églises à trésors. Un réseau pour valoriser le patrimoine exceptionnel de nos églises

Les églises de Wallonie conservent un patrimoine d’une grande richesse. Assurer la conservation et la valorisation de ces trésors représente un défi pour les gestionnaires d’églises qui sont tous, rappelons-le, des bénévoles. Les nombreux échanges entre le CIPAR, les fabriques d’églises et d’autres acteurs liés au patrimoine religieux ont fait progressivement émerger l’idée de constituer un réseau des « églises à trésor ». L’objectif est de se rassembler pour mieux répondre à ce défi. Une première rencontre a eu lieu cette année.

Lire la suite « Trésors d’églises, églises à trésors. Un réseau pour valoriser le patrimoine exceptionnel de nos églises »

CIPAR - Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux