Journée d’étude Zorgen voor Morgen 2019 : un appel à la concertation

Public présent lors de la journée d'étude

Pour la cinquième année consécutive, le CRKC a organisé sa journée d’étude destinée à nourrir la réflexion sur l’avenir du patrimoine religieux. Voici un retour.

L’édition 2019 a été introduite par l’appel de Mgr Koen Vanhoutten, évêque-auxiliaire de l’archidiocèse Malines-Bruxelles, qui a invité à l’ouverture des idées créatives et osées pour réaffecter en cas de besoin les bâtiments d’églises. Il ajoute aussi combien la concertation est importante pour assurer le meilleur avenir possible pour le patrimoine religieux. Toute la journée s’est inscrite dans la lignée de ses paroles.
Parmi les 180 participants, des acteurs du patrimoine, des fabriciens, des avocats, des représentants communaux et des architectes étaient présents et s’étaient rassemblés afin de réfléchir ensemble à une gestion responsable du patrimoine religieux, qui constitue à présent un défi actuel pour les gestionnaires paroissiaux et communaux.

La journée s’est divisée en une matinée théorique et un après-midi consacré à la présentation de projets concrets. Durant la matinée, L’attention a plus particulièrement été axée vers les différentes formes de gestion patrimoniales existantes, les nouveautés en matières juridiques et légales, ainsi que les aspects financiers à prendre en considération en cas de désaffectation et/ou de réaffectation. Durant l’après-midi, des intervenants sont venus présenter des exemples de bâtiments réaffectés concrètement en Flandre.

L’événement s’est déroulé dans l’église Saint-Joseph Coloma à Malines. L’église paroissiale néogothique a été réouverte en 2017 après de longs travaux de restauration. Occupant principalement une fonction de culte, l’édifice est également mis à disposition par la fabrique pour des événements culturels (concerts, colloques, …). Ce bâtiment illustre parfaitement la collaboration entre la commune, la paroisse, la ville, l’architecte, l’évêché et le gouvernement flamand.

Pour visualiser les différentes présentations, cliquez ici.

Maura Moriaux