Pastorale du tourisme à Durbuy : comment ouvrir son église?

Dans le diocèse de Namur, quatre églises se sont rassemblées autour d’un projet commun : la pastorale du tourisme. L’occasion est propice à une présentation de ce type de pastorale qui se base volontiers sur le patrimoine mobilier religieux et à un focus sur ce qui se met en place du côté de Durbuy.

Lire la suite « Pastorale du tourisme à Durbuy : comment ouvrir son église? »

Des églises paroissiales transformées en conservatoire de patrimoine ?

Les questionnements sur l’avenir des églises paroissiales ne manquent pas. En effet, plusieurs pistes de réaffectation ont déjà été évoquées au cours de conférences sur le sujet. L’une d’entre elles est actuellement en cours d’étude : et si transformer quelques églises partiellement ou totalement en conservatoire de mobilier religieux pouvait être une piste à explorer, pour préserver ces bâtiments, et aussi le mobilier ? Voilà une piste intéressante que PARCUM explore depuis un an et a présentée lors d’une matinée d’étude à Anvers le 5 octobre dernier. 

Lire la suite « Des églises paroissiales transformées en conservatoire de patrimoine ? »

La fête de Toussaint approche…

A quelques jours de la fête de la Toussaint, je retrouve dans ma bibliothèque l’œuvre célèbre d’un dominicain du Moyen Âge devenu archevêque de Gênes. Jacques de Voragine (1228-1298) était à la fois un théologien et un prédicateur populaire. Sa « Légende Dorée » passe en revue tous les saints de l’année qu’il présente aux gens du 13e siècle d’une manière vulgarisée, pour toucher les cœurs, donner confiance et inviter à imiter les saints. C’est un véritable tour du monde et un voyage dans l’histoire du christianisme auquel le lecteur est invité.

Lire la suite « La fête de Toussaint approche… »

Église Sainte-Bernadette à Angleur : des livres inondés et des icônes endommagées

L’église est aménagée dans un bâtiment des années 1960. La salle est semi-enterrée par rapport à la hauteur du trottoir côté rue. La porte d’entrée a cédé sous le poids de l’eau. L’eau est rentrée aussi par les fenêtres sans que celles-ci aient été endommagées. L’eau est montée jusqu’à 1,70m. Dans la nef, les chaises et les autres pièces du mobilier ont flotté et se sont entrechoquées (harmonium, chaises, autel, etc.). Par conséquent, les dégâts y sont très importants. La sacristie, avec toutes les armoires et objets à l’intérieur, a été inondée à hauteur humaine.

Lire la suite « Église Sainte-Bernadette à Angleur : des livres inondés et des icônes endommagées »

L’église Saint-Léger à Tilff : le cas d’une très bonne gestion d’urgence

Les bords de l’Ourthe ont beaucoup souffert des inondations de juillet 2021. Plusieurs églises construites le long de cette rivière ont été impactées, dont celle de Tilff. Bien qu’elle ait été inondée, les conséquences sur le mobilier sont mineures grâce à l’intervention rapide et adéquate de la fabrique d’église.

Lire la suite « L’église Saint-Léger à Tilff : le cas d’une très bonne gestion d’urgence »

Le patrimoine religieux endommagé lors des inondations

Le CIPAR, alerté par les fabriques et autres responsables d’églises, a dressé rapidement une liste d’églises qui avaient potentiellement été touchées par la montée des eaux. Face à l’ampleur des sinistres, le CIPAR est venu en appui du service patrimoine du diocèse de Liège et du Brabant wallon en allant sur le terrain faire des constats d’état et trouver des solutions pour la conservation du patrimoine mobilier des édifices  sinistrés.

Lire la suite « Le patrimoine religieux endommagé lors des inondations »

Inondations 2021 : sauvons aussi le patrimoine culturel belge

À la suite des terribles inondations qui ont principalement frappé la Wallonie en juillet, nos organisations se sont engagées pour aider et soutenir le sauvetage des biens culturels sur les sites impactés.

Lire la suite « Inondations 2021 : sauvons aussi le patrimoine culturel belge »

Le « Grand Blanc » de Saint-Nicolas-des-Prés : une création Deborde

Aujourd’hui trésors cachés – pour ne pas dire oubliés – dans les sacristies de nos églises, les ornements liturgiques textiles constituaient, avant le Concile Vatican II, un investissement considérable pour les paroisses et contribuaient, par le scintillement de leurs matières précieuses, à la création d’une sphère de sacralité au sein du chœur. Ainsi en est-il du « Grand Blanc » de Saint-Nicolas-des-Prés qui, à son échelle, participait au prestige des célébrations post-tridentines. 

Lire la suite « Le « Grand Blanc » de Saint-Nicolas-des-Prés : une création Deborde »

CIPAR - Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux