« Op hoop van zegen », la nouvelle exposition du PARCUM

Le PARCUM a imaginé une nouvelle exposition, ouverte depuis le 18 décembre passé. En cette période très particulière, le thème est plus que d’actualité : les saints protecteurs au Moyen-âge, ceux priés pour les maladies, les épidémies, les catastrophes et les calamités de notre monde.

Dans leur musée, le PARCUM organise des expositions thématiques qui font le pont entre la religion, l’art et la culture, avec une attention particulière portée au dialogue dans la société multi-religieuse et extrêmement diversifiée d’aujourd’hui. Cette association, le pendant du CIPAR en Flandre, veut vous faire découvrir le patrimoine inédit des églises, des abbayes et des monastères.

A l’heure où les maladies et les épidémies font rage de façon dévastatrice dans le monde, que les catastrophes et calamités sont monnaie courante, que la médecine n’en est encore qu’à ses balbutiements et qu’il n’y a pas encore d’explications pour certaines maladies, comment réagir ? Vers qui se tourner pour obtenir de l’aide ?

Au Moyen Âge, l’homme était totalement démuni face à crises. Les croyants catholiques se sont réfugiés vers les saints. Ils ont trouvé du soutien face au désastre, à la maladie et à l’adversité dans de nombreuses légendes, rituels et coutumes. Parfois oubliés, ceux-ci sont souvent encore un réconfort et une force pour de nombreuses personnes aujourd’hui. Ils cherchaient leur salut en priant des saints d’intercéder auprès de Dieu.

Les saints sont omniprésents dans la vie religieuse en Flandre. Des problèmes rénaux à la rage en passant par la chute soudaine des cheveux, pour chaque maladie ou échec, vous trouverez un saint.

Photo PARCUM

Le choix du saint à vénérer pour telles ou telles maladies est divers : similitudes entre la vie du saint et la maladie ou un lien avec l’attribut du saint. Dans certains cas, cela découlait de l’imagination des croyants eux-mêmes.

Le musée du PARCUM ont une collection très impressionnante de pièces qui vous feront découvrir la richesse des saints médicinaux en Flandre, avec des rituels et coutumes attachants et même parfois drôles. Le PARCUM vous promet de vous redonner le sourire avec « Op hoop van zegen » en ces temps plutôt difficiles.

Informations pratiques

Attention en temps de Corona, vous devez absolument réserver votre visite.

Dates : 18 décembre 2020 – 21 février 2021
Adresse : Abdij van Park 7, 3001 Leuven
bezoek@parcum.be
016 40 01 51

Heures d’ouverture
Lundi : fermé
Mardi-dimanche: 10:00 – 17:00

Tickets
5 euro | standard
4 euro | réduction
2,5 euro | 12 – 18 ans
1 euro | kansentarief
gratis | – 12 ans, ICOM, museumPASSmusées

Comment s’y rendre ?
En transports en commun
Depuis la gare de Louvain, quai 5: ligne de bus 4, 5, 6, 630 (arrêt Abdij van Park).

En voiture
Parking, entrée via la Geldenaaksebaan.
Attention : Zone bleue (avec disque) (4 uur)

En vélo ou à pied
30 minutes de marche depuis la gare de Louvain.