L’Apocalypse et le Temps Pascal

Le dernier livre du Nouveau Testament (fin du 1er s.) qui s’ouvre par ces mots « Apocalypse (révélation) de Jésus-Christ » (Ap. 1, 1), témoigne de la vision de Jean sur l’île de Patmos. À travers une riche symbolique, souvent déconcertante, est présentée la dramatique du salut qui traverse toute l’histoire humaine. La victoire du Christ sur le mal et la mort est source d’espérance pour les chrétiens aux prises avec la persécution. Le récit culmine dans la vision de la Jérusalem nouvelle (Ap. 21 et 22), la ville que Dieu destine à la multitude des sauvés.

Lire la suite « L’Apocalypse et le Temps Pascal »

L’église Saint-Symphorien de Jambes : la question de l’avenir du patrimoine mobilier

Avec la désaffectation annoncée de l’église Saint-Symphorien et le transfert du culte vers l’ancienne chapelle des Oblats, se posait la question de l’avenir du patrimoine mobilier de l’église. Un retour sur les richesses patrimoniales de cet édifice.

Lire la suite « L’église Saint-Symphorien de Jambes : la question de l’avenir du patrimoine mobilier »

Alexandre Fonson, un orfèvre montois du XVIIIe siècle au CHASHa

Dans le cadre de l’année thématique du CIPAR consacrée à l’orfèvrerie liturgique, le Centre d’Histoire et d’Art Sacré en Hainaut (CHASHa) présente sa prochaine exposition consacrée à la découverte des oeuvres orfèvrées de l’artiste Alexandre Fonson. 

Lire la suite « Alexandre Fonson, un orfèvre montois du XVIIIe siècle au CHASHa »

Les formations inventaires : le CIPAR vient chez vous !

L’inventorisation du patrimoine mobilier religieux conservé dans une église paroissiale est une tâche qui permet d’en garantir sa survie pour les futures générations. Le CIPAR propose d’appuyer les gestionnaires de ce patrimoine dans la réalisation de cette grande mission.

Lire la suite « Les formations inventaires : le CIPAR vient chez vous ! »

Un trésor redécouvert : l’église Saint-Martin de Slins

La restauration de l’église Saint-Martin de Slins vient de se terminer. Ce petit trésor de patrimoine populaire est de nouveau accessible au public. Le Conseil de fabrique est heureux du travail accompli après plusieurs années de fermeture pour des raisons de sécurité.  Lire la suite « Un trésor redécouvert : l’église Saint-Martin de Slins »